Comment faire passer son dossier de rachat de crédit ?

Une solution fiable qui requiert beaucoup de discernement, le rachat de crédit permet d’améliorer la situation financière de l’emprunteur. Avant d’accorder une demande de regroupement de crédit, l’organisme prêteur étudie plusieurs paramètres. Un dossier peut être accepté facilement si l’emprunteur répond à certaines conditions. Voici quelques trucs et astuces pour réussir un rachat de crédit.

Quelques points essentiels

La situation professionnelle

Lors d’une étude de dossier, les banques privilégient les emprunteurs ayant une situation stable. Ils comprennent par exemple les employés en CDI justifiant d’une longue expérience au sein d’une entreprise et les retraités au revenu fixe. Ils doivent avoir un emploi stable leur procurant des revenus fixes et réguliers s’ils veulent bénéficier facilement d’un rachat de crédit. Cependant, ils peuvent faire appel à un courtier pour les guider et les aider à améliorer leur profil. Ce professionnel saura aussi les proposer des établissements de crédit en mesure de proposer des conditions d’éligibilité moins rigoureuses.

Gestion des finances personnelles

L’emprunteur doit optimiser la gestion de son budget, car sa situation financière va être épluchée par la banque lorsque celle-ci procédera à l’étude de sa demande. C’est indispensable pour vérifier sa manière de dépenser. L’établissement de crédit peut étudier l’état de son compte bancaire en analysant ses économies, l’historique de ses transactions et son taux d’endettement. En fonction des résultats obtenus, il évaluera les risques que son futur client peut présenter.

Zoom sur les garanties

La valeur garantie exigée par la banque dépend de plusieurs facteurs incluant la complexité du dossier de la demande de rachat de crédit et le profil de l’emprunteur. Techniquement, le dossier de celui-ci peut être compliqué s’il a fait l’objet de découvert bancaire ou s’il a souscrit à plusieurs crédits renouvelables. Les alternatives pour garantir un regroupement de crédit sont multiples, telles que l’hypothèque, la caution et la cession volontaire de salaire. Dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, les banques demandent souvent une garantie hypothécaire.

Quid sur le refus de rachat de crédit

Différentes raisons peuvent pousser la banque à refuser une demande de rachat de crédit. Le plus important demeure le fichage au FICP ou fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers et au FCC ou fichier central des chèques. La banque peut aussi refuser la demande de regroupement de prêts d’un client avec qui elle a déjà eu des conflits. Les critères d’éligibilité varient d’un organisme prêteur à un autre. C’est l’intérêt de recourir au service d’un courtier qui a pour rôle de trouver un organisme prêteur en mesure de proposer des offres en parfaite adéquation avec les besoins et le profil des emprunteurs.

Que faire en cas de refus de rachat de crédit ?

Le refus d’une demande de rachat de crédit n’est pas une calamité. Si l’emprunteur ne répond pas aux critères d’éligibilité d’une banque, il peut être éligible auprès d’un organisme prêteur. Il a encore la possibilité de demander un rachat de crédit auprès de plusieurs établissements de crédit. Il peut aussi faire appel à un courtier pour négocier à sa place et le conseiller sur les démarches à suivre pour optimiser sa demande.